lundi 3 décembre 2018

Pain d'épices à l'orange

Le pain d'épices est un gâteau emblématique des fêtes de fin d'année. Je rêve lorsque je vois les images et les reportages sur les marchés de Noël, notamment en Alsace, où les pains d'épices rivalisent de beauté. 
Tous les ans, j'en prépare plusieurs, variant les recettes. Il y a tant d'occasions de manger une tranche de pain d'épices. Pour moi, c'est juste tartiné d'un peu de beurre et avec une tasse de thé, que je le préfère. Et vous ?
La recette publiée ici fait partie de mes classiques. C'est celle de mon premier pain d'épices, il y a...quelques années. Et il plait beaucoup, notamment servi au petit-déjeuner de ma maison d'hôtes.
Je fais la marmelade maison, car je ne l'aime pas amère, ce qui est souvent le cas des bonnes marmelades du commerce. Si vous destinez le pain d'épices aux enfants, choisissez une marmelade non amère.

mercredi 17 octobre 2018

Biscuits croustillants aux flocons de céréales


Le magasin de meubles suédois, mondialement connu (un roman à succès a même employé son nom), est une "caverne d'Ali Baba" où l'on entre pour une bricole et dont on ressort avec un chariot empli d'objets utiles "ou inutiles" (dixit mon mari !) et aussi de gourmandises, vous savez les fameux bonbons au chocolat "Daim" et les galettes à l'avoine "Haveflarn".
Et bien, plus besoin d'attendre votre prochaine visite dans ce grand magasin, pour vous régaler de ces gourmandises. La recette des chocolats façon Daim est sur ce blog depuis quelques mois ici😋 et voici, celle des galettes, je sais déjà qu'une Instagrameuse, n... qui se reconnaîtra, l'attend.
J'ai choisi de les préparer avec des flocons de châtaigne, mais la recette est possible avec d'autres céréales.
Afin de satisfaire la gourmandise de certains chocoladdicts, j'en ai garnis de chocolat noir, mais vous pouvez les laisser nature, excellents également, et moins caloriques.

jeudi 11 octobre 2018

Gâteau moelleux aux poires

Ce gâteau est un vrai délice. Il se réalise en deux temps, une première cuisson avec une partie de la préparation, puis la fin de la cuisson avec le reste dans lequel on incorpore le beurre, lui conférant un moelleux tout particulier.

Choisissez des poires parfumées et mûres, mais encore un peu fermes.

dimanche 7 octobre 2018

Gâteau caramélisé aux poires


La recette est plus connue dans sa version ananas, mais elle peut se décliner avec des poires ou des pêches, la seule condition étant que les fruits soient juteux, les pommes, par exemple, ne permettent pas un résultat aussi moelleux et parfumé.
J'aime utiliser des poires Williams, bien juteuses et fondantes.

lundi 10 septembre 2018

Pudding de croissant aux raisins secs

Pour le petit-déjeuner, dans ma maison d'hôtes, le buffet est diversement et copieusement garni, entre les salades de fruits frais, les yaourts, fromages, gâteaux, brioches et galettes maison, crêpes ou pancakes, céréales, confitures aux fruits du jardin, pains variés, sans oublier, le traditionnel croissant, toujours plébiscité par mes hôtes.
Mais il arrive que quelques croissants et brioches restent dans les panières, et là, deux solutions, je les mange -mauvaise idée, ma balance va hurler- ou je leur donne une seconde vie -bonne idée, dans l'air du temps pour lutter contre le gaspillage- c'est donc cette solution que je retiens.
Je fais parfois des croissants aux amandes -recette déjà publiée ici- mais la recette nécessite un peu de temps, et le plus souvent, je réalise un pudding.
Afin de le rendre gourmand, j'ajoute des fruits frais, des fruits secs (raisins, figues, pruneaux) ou encore plus gourmand, du caramel ou du chocolat.
Aujourd'hui, c'est le plus classique, avec raisins secs et quelques lamelles de poires du jardin.
Parfait pour le petit-déjeuner, il aura toute sa place, au dessert, servi bien frais, avec une crème anglaise ou un coulis de fruits rouges.

jeudi 6 septembre 2018

Soupe de pêches des vignes au Pineau des Charentes


Les pêches de vigne ont une saveur incomparable, qu'elles soient blanches, rouges ou jaunes. Leur saison est de courte durée, et on les trouve, en dehors de nos propres jardins, sur les petits marchés. Celles, proposées, dans les grands magasins, en ont parfois l'aspect, mais rarement le goût. En effet, les pêchers de vigne ne sont pas cultivés en grande quantité. Le principe de cet arbre fruitier réside dans le fait qu'il pousse, spontanément à partir d'un noyau jeté au sol, bien que des spécialistes puissent le greffer.
On les appelle pêchers de vigne, car plantés à la proximité des pieds de vigne, ils permettaient de repérer les attaques d'oïdium et ainsi de les traiter préventivement, et aussi, parce que leurs fruits sont mûrs en même temps que le raisin.
Si vous avez un petit jardin, jetez au hasard quelques noyaux de pêche, il serait étonnant de ne pas voir, la saison suivante, une petite tige sortir de terre.
Plus petites que leurs cousines, les pêches, celles dites de vigne, ont une peau très duveteuse, moins colorée et assez épaisse.
*Pour faciliter l'épluchage, il suffit de plonger les pêches 1 minute dans de l'eau bouillante, de les plonger dans de l'eau glacée et de les égoutter. Leur peau se détache alors toute seule.
J'ai choisi de dresser les pêches dans une assiette avec une quenelle de sorbet pêche de vigne du glacier charentais L'Angélys

lundi 27 août 2018

Pressé de légumes et sa sauce vierge

Une entrée raffinée, et cependant très facile à réaliser, idéale pour un déjeuner au jardin. Il vous faudra juste prévoir de la préparer à l'avance, afin que le pressé soit ferme et parfumé.