dimanche 28 mai 2017

Mise en bouche concombre et lait de coco

Une petite mise en bouche, fraîche et légère. Le concombre et sa délicate saveur et le lait de coco, digeste et léger, notamment pour ceux qui fuient le lactose.
Vous pouvez saupoudrer la préparation avec quelques graines torréfiées, sésame, pavot... J'ai utilisé un mélange égyptien "Dukkah" de 👉Tastyseeds découvert au restaurant La Coccinelle à Saint-Martin de Ré.

INGRÉDIENTS POUR 6

  • 1 concombre, bio de préférence (si vous voulez utiliser une partie de la peau)
  • 20 cl de lait de coco
  • quelques graines torréfiées
  • quelques tiges ou feuilles de ciboulette ou coriandre
  • sel, poivre ou Piment d'Espelette
PRÉPARATION

- Lavez le concombre et pelez-le en gardant quelques bandes de peau
- Ouvrez-le en deux et ôtez ses graines
- Coupez-le en morceaux que vous déposez avec le lait dans le bol du blender
- Mixez finement en ajoutant à la fin l'assaisonnement
- Répartissez dans des petits verres et mettez au frais 
- Au moment de servir, saupoudrez de graines et disposez les herbes hachées ou entières 

jeudi 25 mai 2017

Fiadone aux Cerises


Le fiadone, dessert typique Corse, est en général servi avec un caramel d'orange ou de citron, ou un filet de miel. Mais saison des cerises oblige, c'est avec ces jolis petits fruits rouges, juste cueillis dans mon jardin, que j'ai choisi de cuisiner ce fiadone.
Les cerises sont pochées dans un sirop de cerises qui renforce leur saveur.

mardi 23 mai 2017

Succès praliné


Un gâteau très classique, mais toujours apprécié. Il sera meilleur, préparé la veille, réservé au réfrigérateur 12 heures, et sorti 2 heures à l'avance, afin que la crème soit un peu souple à la dégustation.

dimanche 21 mai 2017

Gâteau meringué à la rhubarbe



Infatigable, le pied de rhubarbe, planté il y a à peine deux ans dans notre jardin, nous donne de belles tiges plusieurs fois par saison. Et je ne boude pas mon plaisir de les transformer en délicieux desserts.
Ce gâteau généreux offre à la dégustation une savoureuse succession de saveurs et de textures, le moelleux de la génoise, la compotée de rhubarbe acidulée et la meringue soyeuse.
Ses proportions sont indiquées pour six, mais huit gourmands s'en satisferont aisément. Vous pouvez le préparer la veille sans la couverture meringuée, que vous ajouterez le jour même.

jeudi 18 mai 2017

Filet de maigre, sauce aux langoustines et pommes de terre nouvelles de l’Île de Ré


Le joli mois de Mai remplit les garde-manger, l'expression se vérifie. Au marché ce matin, j'ai trouvé les premiers maigres de la saison, pêchés sur nos côtes, des petites fèves et des fenouils tout tendres en direct du producteur local et les pommes de terre nouvelles de l’Île de Ré. Difficile d'y résister, aussi j'ai "mitonné dans ma tête" une recette, j'ai acheté quelques langoustines bien fraîches et il n'y avait plus qu'à... Le résultat a été à la hauteur de la qualité des produits locaux du jour.
Les langoustines sont l'élément clé de la recette, mais il n'est pas utile d'en acheter une grande quantité, une poignée suffit pour apporter cette saveur si particulière à la sauce. Quant aux maigres, je sais que l'on ne les trouve pas dans toutes les régions, mais les bars conviennent également, ou tout autre poisson dont les filets ont de la tenue à la cuisson.
Demandez à votre poissonnier de lever les filets des poissons  (en laissant la peau) ce qui vous fera gagner un temps précieux pour la préparation de la recette.

mardi 16 mai 2017

Le Risotto d'Ermelinda, le préféré des enfants

Ermelinda, ma mère, en bonne italienne, faisait toutes sortes de risottos, mais lorsque j'étais enfant, mon préféré c'était celui-ci, tout simple, avec très peu d'ingrédients, et c'est justement pour cela que je l'aimais. Aujourd'hui encore, même si j'apprécie les risottos plus élaborés, je le cuisine pour le plus grand plaisir de mes petits-enfants.
Pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple, parole d'enfant !

lundi 15 mai 2017

Carpaccio de betterave à la Charentaise


Les betteraves du printemps, toutes douces arrivent sur les étals. Elles méritent d'être les vedettes de cette petite entrée, et pour les accompagner, le fromage préféré des Charentais, j'ai nommé le chèvre.
Quelques fines tranches de pommes pour le croquant, et pour relever le tout, un soupçon d'échalote et d'ail nouveaux.
Et pour parfaire le tout, quelques pincées de Gomasio. Késako, me direz-vous ? C'est un condiment, à base de sésame grillé et de sel (goma=sésame et shio=sel), très utilisé dans la cuisine japonaise. Outre ses nombreuses propriétés nutritionnelles, il apporte une saveur croustillante, juste saupoudré sur les salades et les aliments (après cuisson). Vous trouverez ce produit dans les épiceries bio, et vous pouvez également, le faire vous-même.